7.7.07

Dae Han Min Kuk!

La coupe du monde de soccer U-20 (moins de 20 ans) se déroule présentement au Canada et Montréal est une des villes hôtes. Par chance, le groupe basé à Montréal est le groupe D, un groupe exceptionnel, surnommé par plusieurs comme le "group of death" puisque que le calibre des 4 équipes qui le composent (Brésil, États-Unis, Pologne et Corée du Sud) est très élevé et chacune peut espérer passer au tour suivant. Lors de la coupe du monde 2002 en Corée du Sud et au Japon, je me trouvais en Nouvelle-Zélande, ce qui me permettait de voir les matchs en direct à une heure raisonnable. La ville d'Auckland abrite beaucoup d'immigrants asiatiques...incluant des coréens. Lors de la coupe du monde de 2002, dans un bar/pizzeria, j'écoutais un match de la Corée du Sud avec Karine. Ce soir là, la Corée avait gagné et j'avais été agréablement surpris par leur jeu et par leurs fans. J'étais donc très heureux d'avoir la chance d'aller voir le match Brésil-Corée du Sud de la Coupe du Monde U-20. Et quel match. Encore une fois, le jeu très mesuré et énergique de la Corée m'a fasciné. Malgré un retard de 3 buts en fin de deuxième demie, les diables rouges ont continué leur jeu précis et incisif pour marquer à 2 reprises dans les 7 dernières minutes. Inutile de dire que le stade surchauffait et que les coréens et les spectateurs convertis (la majorité de la foule!) s'époumonaient pour pousser le destin du match vers un nul...sans succès. Après le départ hâtif des brésiliens, l'équipe coréenne est venue saluer la foule qui, malgré la défaite, les acclamait comme des héros en scandant "Dae Han Min Kuk!" (République de Corée) ...émouvant.

Suite à cet excellent match, je me devais d'aller encourager encore cette équipe au style spectaculaire et aux fans si énergiques. Donc, hier j'étais de nouveau dans les gradins pour le dernier match du premier tour pour la Corée devant la Pologne. Avant même le premier sifflet, la foule s'agitait. Du coup d'envoie au sifflet final, il n'y a eu aucun moment de silence, aucune pause, aucun répit...totalement intense. Avant le match, la Corée avait 1 point et la Pologne 3. Pour espérer passer au deuxième tour la Corée devait gagner. Les diables rouges ont totalement dominé les polonais qui en avait plein les bras en défense. Attaques incisives, passes précises, changements d'aile, contrôles incroyables tout y était...sauf les tirs au but. Les polonais ont joué le seul style de jeu qui pouvait leur donner une chance de survire au déluge rouge: la contre-attaque. Avec un seul attaquant et 9 défenseurs, ils ont su contrer les attaques répétées...et contre toute attente, réussi à marquer sur un contre rapide à la 45ième minute. La deuxième demie fut presqu'identique. Un jeu soutenu de la Corée contre un jeu ultra-défensif de la Pologne. C'était un match de haut niveau dans un stade qui contenait difficilement une foule délirante. Comme pour le match précédent, la Corée réussit finalement à faire entrer le ballon dans le filet polonais. Folie. Tambours. Dae Han Min Kuk!

Seulement quelques minutes pour gagner le match et passer au deuxième tour (les États-Unis ont vaincu le Brésil)...mais pour les polonais, une nulle suffit! Trois changements du côté de la Pologne pour faire entrer 3 joueurs frais et ainsi espérer tenir le coup face aux attaques effrénées des rouges. À la toute fin, il fallu un arrêt exceptionnel du gardien polonais pour garder le pointage à 1-1. Au coup de sifflet final, les coréens s'effondrent sur le sol tristes et déçus.

Malgré 3 matchs incroyables, ils se retrouvent au dernier rang de leur groupe...un dernier salut à la foule et c'est la fin. J'aurais voulu voir cette équipe jouer de nouveau...j'attends donc avec impatience 2010. En attendant, je scande encore Dae Han Min Kuk!

Aucun commentaire: