23.2.10

La carte

Dans le livre Linchpin, Seth Godin décrit les gens indispensables comme des gens qui ne veulent pas suivre des cartes, mais qui veulent les créer...ce sont ceux qui explorent les territoires vierges.

Est-ce que je veux être une personne indispensable? Je ne sais pas...mais j'ai réalisé qu'il est très facile de vivre sa vie en suivant la route définie par notre culture et les modes du moment. On ne le réalise même pas, mais on suit le subtile flot.

Quand j'arrive à une bifurcation ou lorsque le flot ralenti, je me sens perdu. J'arrête. J'observe. Je vais ou maintenant? Je sors ma carte. Celle dessinée par ce et ceux qui m'influencent. Celle décrite par les livres. Celle qui te dit ou aller sans que tu te poses de question. Hummm...et si j'essayais de faire mon propre chemin? Si je traçais moi même ma carte comme Seth le propose. C'est pas facile. C'est risqué. Mais c'est ma vie non? Et là je replis la carte et la remet dans ma poche. Je veux tracer mon chemin...

Ça fait déjà une semaine que je veux tracer mon chemin, mais je n'avance pas...pourquoi? parce que je cherche encore comment tracer un chemin. Autrement dit, je cherche un cartographe qui me montrera à cartographier. Mais...est-ce que ce cartographe n'est pas une sorte de méta carte du monde de la cartographie? Je m'en sors pas...il me faut encore une carte.

Vous êtes perdu? Moi aussi...vous voulez voir ma carte?

Aucun commentaire: